Publié par FN81

Cliquez sur l'image pour accéder à la source
Cliquez sur l'image pour accéder à la source

Des campagnes électorales pour le Front National, Frédéric Cabrolier en a connu de nombreuses, mais celle des Départementales lui donne de l’espérance.

« En vingt ans, c’est la première fois que je constate un tel accueil », confie-t-il, entouré de Myriam Maraval et des remplaçants Emmanuel Chapeau et Bonnefoi N’Dietom. « Sur Albi, le Front National va faire fort ! Les gens que nous rencontrons sur ce canton Albi 4 veulent que les choses changent. Et le vote utile sera le FN. »

Même s’il ne veut pas tenir compte des sondages nationaux, Frédéric Cabrolier estime que l’environnement politique lui est favorable. « La Gauche est en mauvaise posture et la Droite doit faire avec des candidatures dissidentes.

Sur le programme, Frédéric Cabrolier avance notamment des éléments de politique générale (« nous défendrons le Département face à la région »), sociale (« il faut accentuer la lutte contre la fraude au RSA et augmenter les aides aux personnes handicapées et aux personnes âgées dépendantes ») et fiscale (« nous diminuerons la part départementale de la taxe foncière »).

En ce qui concerne l’économie, le Front National clame « l’arrêt de la subvention de fonctionnement de Cap Découverte (2,15 millions d’euros) », « l’arrêt du projet des Portes du Tarn (80 millions) » et « des économies sur le fonctionnement de services (communication, voitures de fonction) » et « une baisse des indemnités des élus ».

SOURCE : TarnActu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :