Publié par FN81

Dessins de Konk
Dessins de Konk

Le parti socialiste albigeois fait campagne sur le « Vivre ensemble le Tarn » , espérant se refaire la cerise électorale suite aux attentats du mois de janvier exploités de façon éhontée par le gouvernement, en faisant fi d’un bilan catastrophique, du fiasco « Sivens» et du trou financier «Cap Découverte».

Le parti communiste essaye de se racheter une virginité à quelques semaines du scrutin en oubliant que Mr FOISSAC est vice-président sortant du conseil général et porte donc une responsabilité dans la gestion d’un département classé le plus mal géré de France !

Expert en magouille électorale, Mr FOISSAC a obtenu le retrait d’ un concurrent cette fois-ci dès le premier tour en la personne d’un candidat « pastèque » (vert à l’extérieur et rouge à l’intérieur) après avoir négocié en 2011 le retrait de son opposant rose socialiste du second tour, ce qui lui permis d’être élu avec un score stalinien de 100% !

L’UMP et l’UDI quant à eux se sont rabibochés à l’occasion de ces élections pour maintenir leurs prébendes devant la montée du FN, alors que Mr CARAYON n’avait pas de mots assez durs il y a quelques mois pour fustiger l’attitude de l’UDI qui n’avait pas respecté les petits arrangements entre appareils pris à l’occasion des sénatoriales !

Le leader de ces attelages hétéroclites ne pouvait être que Mr FOLLIOT qui a l’avantage d’avoir porté en bon centriste la plupart des différentes étiquettes UMP/UDI/Divers gauche/divers centre/MODEM que l’on retrouvent sur les tracts des candidats investis.

On doit cependant reconnaître à Mr FOLLIOT une certaine constance à appeler à voter socialiste contre le Front National comme lors du 2ème tour des cantonales de 2011 sur les 2 cantons de Mazamet, ou encore en 2012 avec BAYROU au 2nd tour des présidentielles !

La décision la semaine dernière de Mr FOLLIOT de ne pas voter la motion de censure contre le gouvernement m'apparaît comme un appel du pied au parti socialiste en vue du 3ème tour départemental.

Les jeunes candidats du Front National avancent flamme au vent et rencontrent un accueil favorable, la rectitude de leur engagement politique détonne avec les arrangements de circonstance de leurs adversaires.

Pas une seule voix patriote ne doit manquer afin de créer un séisme local porté par une dynamique nationale, il en va de l’avenir de notre pays et de nos enfants !

Frédéric CABROLIER

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :