Publié par FN81

Cliquez sur l'image pour voir la source
Cliquez sur l'image pour voir la source

«Je suis sorti chamboulé, j'avais l'impression d'avoir été humilié devant mon fils.» Harold Avraham Weill, rabbin de Toulouse et de sa région, a porté plainte mardi pour «discrimination».

Dimanche, dans son bureau de vote, à l'école du Nord, coiffé de sa kippa, il estime avoir été pris à partie par une déléguée PCF du bureau, en raison de sa religion. (...)

Contactée hier, la déléguée explique : «Je suis très étonnée de cette plainte. Je ne connaissais ni sa fonction, ni son nom. J'ai juste posé la question de savoir s'il était normal ou pas de porter une kippa. Je n'ai pas voulu l'empêcher de voter. En aucun cas je ne suis antisémite. Je n'étais pas sûre, tout simplement.»

De son côté le PCF, par la voix de Pierre Lacaze, secrétaire 31, a exprimé «ses regrets» pour ce qui «relève d'une maladresse et en aucun cas d'une volonté de discrimination».

SOURCE : La Dépêche du Midi du 27 mars 2015

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :