Protéger les Français.

Défendre la France.

Cliquez ci-dessus pour voir...

Publié par FN81

Cliquez sur le dessin de Charlie Hebdo pour voir la source
Cliquez sur le dessin de Charlie Hebdo pour voir la source

Le 22 janvier dernier, le conseil municipal votait l'abonnement de la ville à Charlie Hebdo. Le Front National et l'UMP votaient contre.

(... ) Dans le n°51 du journal trimestriel de la ville «Regards sur Carmaux», chapitre «Tribunes libres» où s'expriment les différents groupes politiques, Christian Legris (FN), qui s'exprime pour le groupe «Carmaux Bleu Marine» rappelle qu'en mars 2014, lors des élections municipales, FR3 Albi et la Dépêche du Midi avaient chercher à influencer les électeurs en titrant la veille du premier tour «Un ex-détenu sur la liste FN à Carmaux».

L'élu frontiste évoque ensuite le parcours et les qualités du jeune concerné et conclut son propos : «La délation est plus facile et plus vile que le chemin de la rédemption. Mais j'y pense, cette personne délétère est peut-être la même qui a demandé à notre majorité municipale d'abonner la ville à ce torchon de Charlie Hebdo qui insulte et diffame les communautés de notre pays sous prétexte de liberté d'expression et qui participe ainsi au mal-vivre de nos concitoyens».

Réponse cinglante de Robert Crespo, adjoint chargé de la culture : «Peut-on qualifier de torchon un journal satirique toujours identifié comme tel, qui pour avoir défendu jusqu'au bout la liberté d'expression a vu une partie de ses dessinateurs et journalistes assassinés. Et qui lors de sa reparution a défendu la laïcité dans une démarche de respect de toutes les religions, une laïcité qui rapproche les citoyens et les communautés». (...)

SOURCE : La Dépêche du Midi du 17 avril 2015

"une démarche de respect de toutes les religions, une laïcité qui rapproche les citoyens et les communautés».

"une démarche de respect de toutes les religions, une laïcité qui rapproche les citoyens et les communautés».

Il est vrai aussi que les dessinateurs de Charlie Hebdo éprouvaient une grande tendresse pour leurs frères communistes, adorateurs de Staline et consorts...
Il est vrai aussi que les dessinateurs de Charlie Hebdo éprouvaient une grande tendresse pour leurs frères communistes, adorateurs de Staline et consorts...
Il est vrai aussi que les dessinateurs de Charlie Hebdo éprouvaient une grande tendresse pour leurs frères communistes, adorateurs de Staline et consorts...

Il est vrai aussi que les dessinateurs de Charlie Hebdo éprouvaient une grande tendresse pour leurs frères communistes, adorateurs de Staline et consorts...