Publié par FN81

La caravane passe …

En avant première, dans le numéro 267 de Castres Magazine distribué le lundi 07 avril, les Castrais découvraient « les grands chiffres du budget 2015 ». Surprise pour nos élus d’opposition, le vote de ce budget se trouvait en effet à l’ordre du jour du conseil municipal du lendemain 08 avril. Ainsi donc, ça se confirme, même plus besoin maintenant d’un simple semblant de concertation, inexorablement comme toujours, malgré les aboiements… la caravane passe.

Toutefois, c’est une évidence et inutile de le contester, la baisse des dotations de l’Etat oblige les communes à faire des économies et les marges de manœuvre deviennent de plus en plus faibles. Dur est le réveil, les belles promesses de nos gouvernants ne sont plus qu’un lointain souvenir, nous ne sommes qu’au début des restrictions, il faudra pourtant en prendre l’habitude car l’année 2016 s’annonce encore plus difficile.

Même si les taux des taxes directes locales restent inchangés, nos impôts sont élevés pour une ville comme la nôtre, notamment les fonciers. La dette de la commune : 82 millions d’euros et les intérêts annuels 3 millions d’euros sont largement supérieurs à la moyenne nationale et très lourds à supporter pour notre collectivité.

Si certains choix de la majorité sont parfois discutables, nous reconnaissons qu’affronter les problèmes et ne pas laisser filer la dépense est plus difficile que pratiquer la démagogie. Faire croire que l’on peut dépenser plus que l’on possède, serait tromper nos concitoyens.

Faisons une nouvelle fois preuve de bon sens.

Les élus Front National « Castres Bleu Marine »

Jean-Paul PILOZ, Sandrine GAUDIMIER.