Publié par FN81

Cliquez pour voir la source
Cliquez pour voir la source

Abdelali Mamoun, porte-parole du Conseil des imams de France, était interrogé ce matin sur RFI. Membre de la toute nouvelle instance de dialogue avec l’islam, qui tenait ce matin sa première réunion au ministère de l’Intérieur, instance décidée peu de temps après les attentats de janvier, Abdelali Mamoun se plaint que l'islam en France est "totalement désorganisé". Il estime que les mosquées n'ont pas les moyens de subvenir à leurs besoins et sont donc obligées de recueillir les fonds offerts par l'Algérie, le Maroc et la Turquie, alors que selon lui, il y a de l'argent, notamment grâce à la vente de la viande hallal, dont il dit qu'il ignore où il va. (vers 2:40)

"Il existe, cet argent, il est là, il faut aller le chercher là où il se trouve, c'est à dire, par exemple l'argent de la viande hallal.

- il passe où, cet argent de la viande hallal ?

- On n'en sait rien, ce sont des sociétés, heu, on ne sait quoi [...]

- On peut imaginer que l'argent de la viande hallal, c'est une manne assez considérable, tout-de-même, non ?

- 450 000 tonnes de viande, imaginez que si on prenait 1€ par kilo, ça ferait 450 millions d'euros, vous vous rendez compte !

- Actuellement, cet argent, il est privatisé totalement ?

- On ne sait pas, il part en fumée... Il y a la mosquée de Paris qui en récupère la moitié, qui estampille la moitié de la viande hallal, à travers sa société SFCVH, on ne sait pas où part cet argent. Par contre, tous les vendredis, on entend l'imam annoncer, demander aux fidèles de faire des dons pour entretenir la mosquée. Alors que je vous signale que cette même mosquée, on parle bien de la grande mosquée de Paris, cette grande mosquée de Paris reçoit tous les ans de l'Assemblée populaire algérienne, selon les orientations budgétaires de l'Algérie, 20 millions d'euros.Où est-ce qu'il part, cet argent?" [...]

SOURCE : Le Salon Beige

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :