Publié par FN81

Cliquez sur l'insigne pour voir la source
Cliquez sur l'insigne pour voir la source

Dans un entretien accordé à la Dépêche par le nouveau patron du "8" nous avons relevé ce passage, passé inaperçu, qui confirme les derniers articles mis en ligne sur notre blog :

Le 12/07/2015 : "La vérité sur les émeutes d'Albi".

Le 16/07/2015 : "L'ancien maire d'Albi (...) confirme la présence d'une organisation communautariste qui pratique la guerilla urbaine".

Le 17 juillet 2015 : "L’ennemi est chez nous, il est là ! Pouvons-nous continuer ainsi ? Nous devons toujours en supporter davantage avec des gouvernants incapables de mettre en œuvre un plan de reconquête de notre territoire." (14 juillet sous les platanes de Frascaty)

***********************************************************************************

Question : Vous avez aussi des éléments sur Sentinelle (NDLR : mission de surveillance sur le territoire national ) ?

(...) Sentinelle devient un des éléments structurant de nos activités. Là, la «3» vient de rentrer de l'ouest de la France, entre Nantes et Rennes.

Elle retournera à Paris en août. Jusque-là, Vigipirate n'était pas un facteur dominant de notre programmation ; on ne bâtissait pas nos activités autour de ça.

Aujourd'hui, Sentinelle devient effectivement structurant : il y a des «blocs» Sentinelle de 6 semaines.

Les unités qui ne seront pas sur un départ en opération extérieure seront sur un rythme de Sentinelle, qui va revenir à intervalle très régulier.

Ce qui aura forcément un impact sur la manière dont on va devoir conduire notre entraînement et notre préparation opérationnelle. (...)

SOURCE : La Dépêche du Midi du 11 juillet 2015