Protéger les Français.

Défendre la France.

Cliquez ci-dessus pour voir...

Publié par FN81

Louis Aliot, tête de liste régionale FN/RBM
Louis Aliot, tête de liste régionale FN/RBM
" Le Front national fait la course en tête dans les premiers sondages régionaux… au moins provisoirement. Le premier sondage publié le 3 juillet dans la Dépêche dégageait une tendance très nette : le FN était en tête au premier tour. Avec 27 % d'intentions de vote, il devance ses principaux adversaires, Les Républicains-UDI (23 %) et le PS (22 %) – mais c'était avant l'accord entre le PS et le PRG –, réalisant une nette progression, notamment en Midi-Pyrénées.

Ces enquêtes qui ont beaucoup surpris (plus en Midi-Pyrénées qu'en Languedoc-Roussillon il est vrai) traduisent en fait deux phénomènes : d'abord la poussée de la formation d'extrême droite constatée lors des dernières élections municipales et départementales, même si le Sud-Ouest, terre républicaine, a mieux endigué la vague que certaines régions (Nord, Sud-Est) depuis longtemps travaillées au corps par le FN.

Mais ces sondages traduisent aussi la division de ceux qui, notamment à gauche, combattent l'idéologie du FN et ses répercussions sur le terrain. (...)

Le sondage de la Dépêche paru le 5 juillet donne, comme les autres, la gauche gagnante au second tour et le FN battu. Il reste que le niveau d’adhésion de la formation d'extrême droite jaugé par les sondages nourrit les inquiétudes à gauche… et à droite. "

SOURCE : La Dépêche du Midi du 29 juillet 2015

Objectivité (définition) : Qualité de ce qui est conforme à la réalité, d'un jugement qui décrit les faits avec exactitude...

1/- Le Front National ne monte pas une embuscade, mais se présente aux élections (à toutes les élections depuis sa création en 1972) comme tout parti politique qui se respecte...

2/- Le Front National n'est pas et n'a jamais été une formation d'extrême droite (sous-entendue extrémiste) mais au contraire un mouvement patriotique qui veut redonner la parole au peuple, ce qui est le principe de base de la démocratie...

3/- Le Front National a un programme politique, que l'on peut qualifier de pragmatique, mais en aucun cas d'idéologique, contrairement à l'extrême gauche (Communistes, Trotskistes ou "Verts" tendance pastèque (vert à l'extérieur, rouge à l'intérieur) ou encore à la fausse droite convertie à l'idéologie européiste inspirée par les marchands anglo-saxons omniprésents à Bruxelles....

4/- Le Front National n'est pas moins républicain que ceux qui ont bafoué le vote des Français après le référendum de 2005 sur l'Union européenne. De plus, il n'y a pas que le Sud-Ouest qui soit "terre républicaine" mais toutes les régions faisant partie de la république française...

5/- Comme il faut toujours répéter pour être entendu, le Front National n'est pas d'extrême droite. Il a toujours respecté ses adversaires (contrairement à eux) ainsi que les innombrables changements de mode de scrutin principalement motivés pour minorer sa représentation réelle au sein de la population française. Par contre, il comprend que des milliers de notables de gauche et de droite (vrais ou faux) nourrissent des inquiétudes pour les places qu'ils occupent (du verbe profiter) depuis plus de 40 ans. D'où leur obsession à accuser sans cesse le Front National de tous les maux que subissent les Français alors qu'il est le seul parti a n'avoir aucune responsabilité dans le déclin de la France, passé, présent et prévisible, sauf si...