Publié par FN81

Le Ginkgo d'Hiroshima
Le Ginkgo d'Hiroshima

Le 6 août 1945, les Américains lâchèrent leur bombe atomique sur Hiroshima (140.000 morts en quelques secondes).

Un Ginkgo, situé devant un temple à environ un kilomètre de l’épicentre, semble avoir été le premier arbre à bourgeonner lors du printemps 1946 ( le temple lui-même ayant été détruit ). Ce Ginkgo, symbole de vie et de renouveau, fut intégré dans l'escalier d'accès lors de la reconstruction du temple ( l'escalier se présente sous forme d'un U, protégeant le Ginkgo ). Depuis, de nombreuses études ont montré que le Ginkgo présente une grande résistance aux agents mutagènes, comme les radiations.

Le 9 août 1945, les Américains lâchèrent une seconde bombe sur Nagasaki (70.000 morts)...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :