Publié par FN81

Lu dans Les 4 Vérités
Lu dans Les 4 Vérités

"[...] François Hollande est peut-être, à titre personnel, un mou. Je ne le connais pas suffisamment pour pouvoir l’assurer. Mais ce que je peux dire avec certitude, c’est qu’il dirige une majorité de gauche sectaire et brutale. Arrêtons donc de dire qu’ils n’ont rien fait. Ce n’est pas vrai. La réalité est bien pire : ils ont détruit la France avec une brutalité que même Léon Blum en 1936 ou François Mitterrand en 1981 n’ont pas osé employer. Il est vrai aussi que, jamais dans l’histoire de France, une majorité socialiste n’avait bénéficié ainsi d’un tel monopole du pouvoir politique, médiatique et culturel…

Il n’empêche que cette accusation de gauche molle cache mal la réalité. Le problème, c’est que la gauche n’est précisément pas assez « molle » et qu’elle tient ses promesses. Tandis que la droite, quelles que soient les épithètes de « dureté » qu’on lui attribue, est toujours trop molle lorsqu’elle est au pouvoir et elle trahit systématiquement ses électeurs… Notre problème, c’est donc la droite molle et non la gauche molle ! Et, à dire vrai, il n’existe qu’une seule façon pour que nous puissions faire confiance à un candidat de droite : c’est qu’il se lie les mains en laissant le peuple de droite libre de légiférer par lui-même. C’est-à-dire que nous ne ferons confiance à un candidat de droite qu’à la condition qu’il instaure, en premier lieu, la démocratie directe, cent fois promise et jamais réalisée…"

Repris du Salon Beige
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :