Publié par FN81

Insécurité à Cantepau et Migrants à ALBI : 2 sujets tabous pour la majorité...

Le dernier conseil municipal a donné lieu à deux débats surréalistes.

Interrogée par notre groupe sur l’insécurité à Cantepau à l’origine notamment de la mise en sommeil de l’association « Femmes du monde 81 » qui en donne les raisons par voie de presse , à savoir que « les tensions montent, les manifestations disparaissent une à une du quartier, l’accueil est souvent caillouté pour les policiers et pompiers, les hommes s’approprient les lieux et les femmes désertent », nous avons eu pour seule réponse de Mme Le Maire que cette association allait démentir les propos rapportés dans la presse quotidienne !

Est-ce à dire que cette association a été contactée par la majorité municipale afin de tempérer ses propos et que la réalité de la pression communautaire et religieuse observée dans ce quartier ne soit pas connue de nos concitoyens ?

En ce qui concernent les migrants pour lesquels l’Etat a prévu de débloquer 613 M€ d’ici 2017 et le Conseil régional « rose-rouge-vert » a voté 1M€ de subvention exceptionnelle, encore insuffisant pour financer le coût d’un demandeur d’asile estimé à 13724€ par la Cour des comptes, il n’y a pas eu de débat !

Mme Le Maire reste dans l’opacité appelant au devoir de solidarité tout en révélant que les centres d’accueil pour la ville sont surchargés (140 réfugiés actuellement pour 90 places) et que le Tarn recevrait 300 réfugiés en tout.

Engagés en politique, non par humanisme, mais afin que nos compatriotes soient les premiers servis et bénéficient de la sécurité, première des libertés, nous resterons vigilants sur ces deux dossiers à l’avenir.

Frédéric CABROLIER

Groupe FN- ALBI BLEU MARINE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :