Publié par FN81

" Sarkozy, patriote économique " - (Sic)
" Sarkozy, patriote économique " - (Sic)

Mr CARAYON, faute d’arguments pour enrayer la progression de la candidature de Louis ALIOT dans notre grande région, ânonne que le FN n’aurait pas de programme.

Alors tout en lui rappelant que les trahisons passées de sa famille politique laissent sceptiques nos compatriotes quant à l’application réelle d’un catalogue de promesses de campagne, nous préférons nous engager sur quelques points importants qui marqueront une rupture avec la gouvernance "rose-rouge-verte" de l’actuel exécutif régional :

- En termes d’aménagement du territoire, nous souhaitons déconcentrer la mégapole toulousaine, ainsi que Montpellier, au profit de la 3ème grande métropole régionale, Perpignan et surtout au bénéfice de la ruralité souvent oubliée de la république. Il s’agira alors d’utiliser le levier fiscal afin d’inciter les entreprises à s’installer en périphérie des grandes aires urbaines et également d’envisager la délocalisation de services de la région au plus près des citoyens dans les villes moyennes à l’heure du numérique.

- En termes de développement économique, nous considérons que la Région doit être organisatrice et facilitateur du développement des entreprises et être précautionneuse avec les deniers publics ; au contraire de ce que propose le candidat LR-UDI avec son enveloppe de saupoudrage annoncée de 600 Millions d’euros sur un budget de 2,5 milliards d’euros ! Nous privilégierons les entreprises locales ou régionales dans les marchés publics en introduisant un critère écologique grâce au bilan carbone et un critère social dans les bassins d’emplois en difficulté. Nous simplifierons les procédures administratives. La région pourra également se porter caution dans des projets sélectionnés créateurs d’emplois notamment pour des petites entreprises en recherche de capital développement. Enfin il n’y aura pas de développement économique dans nos territoires ruraux sans une irrigation des infrastructures routières et autoroutières, aussi nous faisons de l’axe transversal Toulouse-Castres- Béziers-Montpellier une de nos priorités !

- En termes de formation professionnelle, nous créerons un guichet unique avec l’aide des chambres consulaires, des syndicats et des collectivités territoriales, à la place de la multiplicité des organismes qui existent et qui conduisent à une inadéquation entre le marché du travail et les formations proposées.

- Enfin nous arrêterons de subventionner des projets qui sont contraires aux intérêts de nos compatriotes, comme la dernière subvention d'1 million d’euros votée pour l’accueil des migrants en Midi-Pyrénées. Nous appliquerons le principe de la liberté d’expression et de l’accessibilité pour tous en matière culturelle !

Voilà nos grandes orientations pour une présidence patriote respectueuse de la diversité de nos terroirs et qui constituera un " big-bang " politique en regard de la gestion socialo-clientéliste qui s’est emparée de notre région depuis 1998.
Mainmise socialo-communiste du fait de la trahison des amis de Mr CARAYON qui avaient refusé les voix que les élus Front National proposaient, sans contre-partie aucune, à la droite RPR-UDF de l'époque, sur ordre de Mr CHIRAC...

Jean-Paul PILOZ - Corinne BARDOU - Frédéric CABROLIER

Liste Front National-Rassemblement Bleu Marine dans le Tarn

pour la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées