AU NOM DU PEUPLE !

Protéger les Français.

Défendre la France.

Cliquez ci-dessus pour voir...

Publié par FN81

Julien Bacou
Julien Bacou

C'est avec étonnement que le maire de Lacaune a été avisé, mercredi 3 février, qu’une trentaine de migrants, Syriens et Irakiens, en provenance de la "Jungle de Calais", seront hébergés au centre de vacances de Bel Air, dont l'État est propriétaire.

Devant la situation explosive à Calais, l’Etat ne trouve apparemment aucune autre solution que de loger, au compte goutte, ces migrant dans nos communes rurales où ils n’ont que très peu de chance de s'intégrer.

Qu’allons-nous proposer comme travail à ces gens ? Les jeunes Lacaunais désertent déjà leur village pour " migrer " vers Castres et Albi afin de chercher de l’emploi. Beaucoup de commerçants ont plié boutique, acculés par les taxes et les charges. Certaines industries charcutières emploient déjà de la main d’œuvre venant des pays de l’Est.

Les Français doivent se serrer la ceinture tous les jours pour se loger, se nourrir, se soigner, mais également subvenir aux besoins des migrants. Dans la région PACA, on leur paye même des cours de ski alors que beaucoup de familles françaises ne peuvent pas s’offrir de vacances. Où est l'Eldorado promis à ces migrants ? Eux-mêmes n’en veulent pas puisqu'ils déclarent sans cesse que le Royaume-Uni est leur nouvelle patrie !

Calais, est pour sûr, la seule frontière de l'espace Schengen qui fonctionne correctement, au grands désarroi des Calaisiens et des Français.

Julien BACOU

Responsable FN81 du secteur de Lacaune