Publié par FN81

" Nous avons, M. Fabre et moi, deux façons différentes d'apréhender notre mandat d'élu, sans doute dues à des déformations professionnelles. Lui veut distraire, je veux soigner. "

RAPPEL DU COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE STEPHANE GALLOIS DATE DU 9 NOVEMBRE 2015

Le Maire a été élu sur un tissu de mensonges, l'aide au développement des commerces en est un !

Un commerce de bouche, ouvert depuis maintenant 19 ans, a l'opportunité de s’agrandir. Il signe sous seing privé pour l'acquisition d'un local commercial contigüe au sien, comme l'ont fait avant lui, le café du centre situé place Olombel et le charcutier de la rue de Verdun. Il prévoit des travaux et des embauches.

Mais ce commerçant est musulman et son commerce est un kébab. M. Le Maire préfère le voir mettre la clé sous la porte que de défendre ses intérêts ! Il fait mettre, par l'intermédiaire de la com d'agglo, des poubelles en face de ce commerce de bouche, à quelques mètres de sa porte d'entrée, ce qui relève d'un total irrespect, d'un manque d'éducation et de savoir vivre indignes du premier magistrat de la commune.

Non content de cela, il préempte le local. L'intérêt pour la ville ? Aucun ! Je lui ai téléphoné dans l'espoir d'avoir des explications, message laissé devant témoins, j'attends encore la réponse... La ville ne compte pas moins de 160 bâtiments communaux, et au moment où les dotations de l'Etat diminuent, un seul est vendu. M. Le Maire achète, jouant au Monopoly avec notre argent. Un hôtel, un commerce...

Cette préemption, n'ayant même pas été discuté en amont en commission (comme le reste d'ailleurs), n'a qu'un but : nuire à ce commerçant. L'Association des Commerçants de Mazamet aurait dû monter au créneau mais le Président de cette association n'est autre que le beau frère du Maire !

Je ne supporte pas l'injustice dont est victime ce commerçant et il est de mon devoir de la dénoncer publiquement. Je n'ai jamais été Disc Jockey, comme M. Le Maire s'en vantait pour justifier sa connaissance de la jeunesse (autre mensonge de campagne), mais ce commerce est un lieu emblématique du fameux "vivre ensemble" de la jeunesse toutes horizons confondues, et il serait préjudiciable à notre jeunesse de le voir disparaître.

Cette attitude méprisante du Maire pour un commerce de sa ville me fait vous rappeler que les racistes ne sont pas forcément là où les médias vous disent...

Facebook : Stéphane Gallois, conseiller municipal FN.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :