Protéger les Français.

Défendre la France.

Cliquez ci-dessus pour voir...

Publié par FN81

Provocation au goût amer

Jamais un Président de la République n’avait osé commémorer la date du 19 mars 1962 !

Ce jour honni, censé marquer le cessez-le-feu et la fin de la guerre d’Algérie, fut en réalité le début de massacres sanglants où les principales victimes ont été les Pieds Noirs et les Harkis.

Mais voilà, notre Président l’avait annoncé, il le confirme, « Le changement c’est maintenant ». Il a donc décidé de présider personnellement cette commémoration. Encore une provocation de plus !

Mais pourquoi cette volonté de diviser systématiquement les Français sur des sujets sensibles ? La réponse est simple : l’idéologie et le clientélisme. Quand la gauche est aux abois elle révèle son véritable visage : totalitaire et sectaire.

Nous commémorons le 11 novembre et le 8 mai, dates de victoires de la France, alors pourquoi vouloir célébrer le 19 mars 1962 date ressentie comme une trahison. Il est des moments pour rassembler et se souvenir, ce n’est pas le bon choix.

Les élus tarnais du Front National/Rassemblement Bleu Marine se feront, eux, un honneur de ne pas participer à cette cérémonie, par respect envers les nombreuses victimes innocentes d'un « cessez le feu » à sens unique.

Jean-Paul PILOZ

Secrétaire départemental du FN81