Protéger les Français.

Défendre la France.

Cliquez ci-dessus pour voir...

Publié par FN81

Comment, dans un pays civilisé, peut-on tolérer tant de maltraitances et de violences envers les animaux ?

A peine retombée l’émotion post-attentats de Bruxelles, les médias du 30 mars titrent à Une : « Abattoirs, le scandale de trop » !

Suite à la diffusion d'une nouvelle vidéo de l'association L214, cet énième scandale montre bien que l’égorgement sans étourdissement préalable se généralise afin de satisfaire les impératifs de rentabilité et les revendications communautaristes.

Aucune religion ne doit imposer ses rites et coutumes à l’ensemble des Français. Selon les vétérinaires, manger de la viande abattue dans ces conditions peut entrainer de graves dangers d’intoxication alimentaire.

Les Français ont le droit de savoir ce qu’ils achètent et ce qu’ils mangent. Exigeons l’interdiction de tout abattage sans étourdissement et un étiquetage sans ambiguïté sur la provenance de la viande que nous consommons.

Jean-Paul PILOZ, Secrétaire départemental du FN81

Conseiller municipal et communautaire de Castres

Conseiller régional en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Cette association se dénomme "L214" en référence à l'article L214 du code rural : en 1976, les animaux y sont pour la première fois désignés en tant qu'êtres sensibles. Art L214-1 : « Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce. »