Publié par FN81

Lettre ouverte des élus FN/RBM au Conseil régional au Préfet de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Monsieur le Préfet,

Révélé hier par « Le Figaro », le nouveau plan du Ministère de l’Intérieur pour la dispersion des migrants dans notre région nous apparaît totalement irresponsable.

D’un point de vue strictement social et économique, il nous semble invraisemblable de vouloir accueillir des centaines de migrants dans les communes du Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées (3ème région d’accueil de France), alors que le chômage y atteint déjà des records (12% contre 10,5% au niveau national).

Comment pouvons-nous espérer intégrer correctement ces 1445 nouveaux arrivants alors que plus d’un demi-million des habitants de notre région sont déjà à la recherche d’un emploi ?

Comment pouvons-nous espérer créer 1091 places d’hébergement supplémentaires pour ces personnes alors que notre région n’arrive pas à subvenir aux besoins de milliers de sans-abri ?

Cette dispersion pose également le problème de la menace terroriste. Vous n’êtes pas sans savoir que l’Etat Islamique a annoncé avoir envoyé des djihadistes dans la masse des migrants. Comptez-vous donc prendre le risque de voir commettre des attentats dans nos communes ? C’est irresponsable.

Enfin, nous considérons que l’idée de disperser les migrants partout en France n’est pas une solution. Au contraire, ce plan de dispersion va créer un nouvel appel d’air pour les candidats à l’immigration !

De surcroît, la volonté des clandestins de Calais, connue de tous sauf du gouvernement, est de rejoindre l’Angleterre ; pas de rester en France. Dès leur arrivée dans notre région, la très grande majorité reprendra la route vers Calais. Cette politique de dispersion sera coûteuse et inutile !

Les élus du groupe FN-RBM au Conseil régional vous demandent expressément, au nom de nos compatriotes et particulièrement de tous les Français oubliés, de renoncer à ce projet irresponsable, véritable coup de poignard dans le dos de nos concitoyens les plus humbles.

Aidons notre prochain avant de s’occuper du lointain !

Je vous prie de croire, Monsieur le Préfet, en l’assurance de mes respectueuses salutations.

France Jamet
Présidente du groupe FN RBM au Conseil 
Régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :