Protéger les Français.

Défendre la France.

Cliquez ci-dessus pour voir...

Publié par FN81

Monsieur le Maire,

Les migrants de Calais font la une de l’actualité. Depuis 15 ans les gouvernements successifs sont dans l’incapacité d’enrayer cette invasion. Aujourd’hui le pouvoir en place a décidé d’éparpiller la « jungle » sur tout le territoire national, pensant régler ainsi et ponctuellement un phénomène qui à terme se renouvellera à n’en pas douter.

Nous rappelons ici que sous le terme « migrants » on trouve des réfugiés vis à vis desquels tout pays développé à un devoir d’accueil, mais on y trouve aussi des clandestins de tous genres qui font la une quotidienne de tous les médias de la région Nord.

Suite à cette décision prise sans concertation des élus, trois raisons principales nous font craindre pour notre ville :

1 - Durant ces dernières décennies, Carmaux a suffisamment donner en matière d’accueil d’immigration non européenne.

2 - Carmaux ne dispose pas de structures sécuritaires suffisantes pour supporter un afflux supplémentaire de migrants.

3 - La déclaration du Préfet du Tarn dans la presse sur l’insécurité départementale je le cite : « on est effectivement un département qui est touché. Plus touché que d'autres ».

Mon intervention ici n’a pas pour but de donner des solutions, je laisse ce plaisir à nos énarques parisiens.

Mon inquiétude c’est Carmaux et je vous demande M. le Maire de nous dire sans détours si notre cité est ou va être sollicitée par cette mesure de dispersion. Dans l’affirmative nous demandons que cette mesure soit débattue en conseil municipal avec vote, afin d’informer démocratiquement et comme il se doit la population Carmausine.

Christian LEGRIS

Conseiller municipal et communautaire de Carmaux