Protéger les Français.

Défendre la France.

Cliquez ci-dessus pour voir...

Publié par FN81

Que ce soit à ALBI  ou à CASTRES, seuls les élus du Front National ont marqué de leur présence ces deux manifestations.

Certains adversaires politiques de gauche parlent alors de récupération politique de la part d’un parti qui n’a pas attendu les derniers évènements pour défendre la présomption de légitime défense pour les policiers ou la création de milliers de places de prison !

La vérité c’est que ces élus de gauche ont toujours méprisé les forces de l’ordre, dans la suite logique d’une jeunesse parfois « anti- militariste », alors que le responsable du FN sur CASTRES effectuait une brillante carrière militaire et celui d’ALBI accomplissait son service militaire dans la Police Nationale !

La petite phrase de l’ancien trotskiste Cambadélis, qui voit la main du FN dans ce mouvement initié par la base et en dehors des syndicats, est révélatrice du mépris de la gauche pour nos forces de l’ordre et pour le peuple.

Ceci est à mettre en parallèle avec la complaisance du ministre Cazeneuve, traitant de « sauvageons » ceux qui ont tenté de brûler vifs des policiers dans leur voiture alors que ce sont des criminels !

La vérité, c’est que depuis 30 ans la Police n’est pas une priorité pour nos gouvernants et j’invite nos concitoyens à mettre en perspective les 250 Millions d’euros du plan d’urgence annoncé par le ministre de l’Intérieur avec les 2 Milliards d’euros du coût total de l’asile en France avancé par la Cour des Comptes en avril 2015.

C’est l’honneur du Front National de faire élire des élus patriotes qui ont toujours choisi le camp de l’ordre et de l’Etat de droit contre les voyous, qu’ils portent une casquette ou un costume cravate.

Frédéric CABROLIER
Conseiller municipal & communautaire d'Albi
Conseiller régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées