Protéger les Français.

Défendre la France.

Cliquez ci-dessus pour voir...

Publié par FN81

Le député UDI Philippe FOLLIOT a apporté son soutien à Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET à l’occasion de la primaire de la droite, dans une convergence des « valeurs centristes de tolérance, de respect et de modération ».

Qualifier la candidate à la primaire de la droite de  « tolérante et modérée » peut prêter à sourire quand on voit la haine qu’elle manifeste à l’encontre du mouvement national. Haine qui l'a conduite à défendre mordicus la stratégie du « Front républicain » en appelant systématiquement à voter pour la gauche contre le Front National.

Il n’est pas étonnant de voir Mr FOLLIOT, qui a commencé sa carrière dans le camp souverainiste pour finir dans le parti le plus européiste, soutenir aujourd’hui une candidate qui ne dépareillerait pas dans la primaire du Parti socialiste.

La trahison de ces 30 dernières années n’a pas été de voir la gauche appliquer son programme anti-national, qui correspond à son logiciel mondialiste, mais de voir la droite renier ses engagements de campagne sitôt élue et s’empresser de faire l’ouverture à gauche comme a pu le faire SARKOZY avec les ministres KOUCHNER, HIRSCH, BESSON ou autres AMARA !

Le député FOLLIOT n’a fait que suivre ce mouvement et nul doute que notre globe-trotteur de la politique tarnaise ne rallie bientôt la crinière de JUPPE, le clone de centre-droit de Hollande, afin de garder sa gamelle...

Frédéric CABROLIER
Conseiller municipal et communautaire d'Albi
Conseiller régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées