Protéger les Français.

Défendre la France.

Cliquez ci-dessus pour voir...

Publié par FN81

Bernard MonotL’UMPS en France comme à Bruxelles a choisi le hold-up de l’argent des Français, pour financer leur déficits abyssaux, les folies des banques privées et leur euro monnaie unique.

Loi Sapin 2 : l’euro ou votre épargne assurance-vie, il faut choisir !

L’Assemblée nationale vient d’adopter une mesure de la loi Sapin 2 qui permettra à l’Etat, via le Haut conseil de stabilité financière HCSF, de bloquer les arbitrages, rachats et retraits d’argent des contrats d’assurance vie capitalisation.

Autrement dit, les épargnants ne seront bientôt plus propriétaires de leur épargne.

Cette mesure est la conséquence des taux d’intérêts bas voire négatifs qui ont fragilisé les compagnies d’assurance-vie, et en particulier les fonds euros, à capital et rendements garantis.

Ces taux d’intérêts bas ont été diffusés dans l’économie par la politique monétaire de la Banque centrale européenne depuis deux ans. En baissant à zéro son taux directeur, la BCE essaie désespérément de relancer l’économie anémiée de la zone euro, tuée par la monnaie unique.

L’Union bancaire, directive européenne, a déjà jeté les bases du renflouement des banques privées avec l’argent des épargnants, il ne manquait plus que de s’attaquer à l’assurance-vie, un des placements préféré des Français, qui représente 40% de l’épargne nationale.

L’euro ou votre argent, il faut maintenant choisir !

Communiqué de presse de Bernard Monot
Député français au Parlement Européen
Stratégiste économique du Front National
L'euro ou votre épargne assurance-vie ?