Publié par FN81

Tribune des élus du groupe FN-RBM au Conseil Régional d’Occitanie (ex-Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées).

Nous espérons que vous avez passé de belles fêtes de Noël chaleureuses et entourés de ceux qui vous sont chers. Nous avons une pensée pour ceux qui ont dû les vivre seuls, touchés par la maladie ou la précarité. Car ces fêtes traditionnelles nous ramènent à l’essentiel : la Famille souvent malmenée par les politiques et le partage.

Janvier, c’est l’occasion de faire le bilan et de prendre des engagements.

En 2016, on sait déjà que les élus de la majorité de gauche n’ont pas tenu les leurs :

Mme Delga promettait « plus de démocratie » :

Le nouveau règlement intérieur muselle l’opposition, interdit les débats, prive de liberté d’expression les élus, ôte toute transparence sur les dossiers et subventions.

Nous sommes interdits de représentation dans les organismes extérieurs et les conseils d’administration des lycées.

Elle promettait « plus d’économies » :

L’impréparation de la fusion de nos deux régions est flagrante et se révèle être un véritable gouffre financier. Les déplacements des services et élus entre les deux capitales coûtent très cher. On parle même d’acheter un 3ème Hôtel de Région !

Elle promettait « moins d’impôts » :

Sa première mesure fiscale a été d’augmenter le tarif de la carte grise puis de soutenir cet été la création de la Taxe Spéciale d’Équipement Régionale (TSER). La Taxe sur l’essence (TICPE) qui touche particulièrement les zones rurales, les familles, les artisans et commerçants est maintenue à son plus fort taux.

Elle promettait une « gestion exemplaire » :

De l’affaire AWF à l’affaire Baylet (groupe monopolistique de presse régional qui a obtenu le marché pour l’impression de ce journal) en passant par l’affaire Négrier (condamnée pour détournement de fonds), les affaires se succèdent.

Nous avons chaque fois dénoncé et lutté contre ces scandales.

Et nous avons aussi fait des propositions :

– Pour que l’on donne aux collectivités les moyens d’assurer la défense des libertés et la sécurité des Français, nous avons déposé un vœu de soutien aux forces de l’ordre.

– Pour que l’argent public soit utilisé avec précaution, vers ce qui prime, nous avons déposé un vœu de soutien aux Français déshérités tandis que Mme Delga a préféré donner 1000 euros aux clandestins installés dans notre région.

Ces deux vœux ont été rejetés par la gauche majoritaire et la « droite-centriste » des LR.

Nous sommes les seuls à vous défendre vraiment.

En 2017, nous continuerons de le faire :

– Pour moins de fiscalité, plus de démocratie,

– Pour que cessent les gaspillages, la comm’, le clientélisme et l’électoralisme,

– Pour que ceux qui sont au pouvoir ne tournent plus le dos à la réalité, aux Françaises et aux Français.

C’est le respect et la défense de ces valeurs qui nous donnent l’espérance d’un avenir meilleur.

Bonne année et tous nos vœux de réussite pour 2017 !

2017 : Nous continuerons de défendre l’espérance d’un avenir meilleur !