Publié par FN81

Le Front National est le seul à soutenir les agriculteurs !

Droit de réponse à un article du journal «Midi Libre»

Pour l’élu socialiste Sebastien Pla, les élus du groupe FN RBM au Conseil Régional « ne règlent aucun problème agricole » et « ne proposent aucun texte, n’en votent aucun, et font de l’obstruction permanente ». Monsieur Pla a sans doute des problèmes de mémoire !

Le Front National a été le premier à faire entrer au Conseil Régional la question du soutien aux éleveurs de palmipèdes touchés par la grippe aviaire, par la voix d’Emmanuel Crenne, lors de la première Assemblée Plénière du mandat, en janvier 2016. Depuis, les élus du groupe FN RBM sont intervenus à 4 reprises en Assemblée Plénière, notamment par la voix de Jean-Luc Yelma sur l’agriculture biologique, la dotation jeunes agriculteurs et les suites de la crise aviaire.

Le groupe des élus FN RBM a également été le seul à défendre la filière bio en dénonçant le projet de la majorité socialiste de plafonnement rétroactif des aides à la conversion biologique. Jean-Luc Yelma avait déposé un amendement à la Commission Permanente du 14 avril 2016 pour obliger la Région à tenir ses engagements en matière d’aides à l’agriculture biologique. On n’a pas entendu Monsieur Pla à ce moment-là …

Sur l’ « obstruction permanente », il faut être aussi amnésique, ou de mauvaise foi, que M. Pla pour y croire ! Depuis le début du mandat, les élus du groupe FN RBM ont adopté près de 90% des dossiers liés à l’agriculture (92 sur 104). Nous avons même accepté, malgré de légitimes réticences, une délégation de signature à Carole Delga, le 24 juin 2016, pour assurer la continuité du traitement des dossiers de Dotation Jeunes Agriculteurs pendant la période estivale.

Le groupe des élus FN RBM est le groupe le plus actif au Conseil Régional en termes de propositions. Nous avons déposé, de manière générale, 70 amendements au cours de l’année 2016. Ce n’est pas le cas du groupe socialiste auquel appartient M. Pla ! La presse régionale parlait même, il y a quelques semaines, de « léthargie » pour un groupe PS « absent des radars », « ne semblant pas exister ».

Le Front National est le seul à soutenir les agriculteurs. Au-delà de ses grands discours et de ses belles promesses, la gauche socialiste ne fait rien pour eux. Il y a la communication et l’action. Le FN agit, le PS communique…

Les œillères misogynes de Christian Assaf

Droit de réponse à un article du journal «L’Indépendant»

Pour M. Assaf, le Front National attaque la Présidente de région Carole Delga « parce que c’est une femme ». Il veut faire croire aux Français que le Front National serait machiste. Cette remarque de M. Assaf prouve simplement sa propre misogynie.

Peut-être qu’il n’a pas vu, ou n’a pas voulu voir, que notre mouvement est le seul à être dirigé par une femme, Marine Le Pen et que notre groupe au Conseil Régional est le seul à être présidé par une femme, France Jamet !

Si nous critiquons Mme Delga au Conseil Régional, ce n’est évidemment pas parce que c’est une femme. Nous attaquons simplement sa politique délétère pour notre région et ses habitants.

En pleine Assemblée Plénière, Carole Delga agresse un élu FN
 en lui arrachant le micro !

Droit de réponse à un article du journal «La Marseillaise»

Lors de l’Assemblée Plénière de ce vendredi 3 février, bien qu’elle ne présidât pas la séance, Madame Delga a complètement perdu son sang-froid en se précipitant dans les rangs des élus du Front National pour arracher le micro des mains d’Emmanuel Crenne qui s’exprimait sur son temps de parole.

Ce comportement indigne et anti-démocratique a conduit l’ensemble des élus du groupe FN RBM à quitter l’hémicycle. Madame Delga a révélé son vrai visage : celui d’une femme intolérante, violente et sectaire. Elle n’a présenté aucune excuse pour ce comportement, ni lors de la conférence des présidents qui a suivi, ni plus tard en assemblée.

Les jours suivants, elle a cherché à faire croire, par médias interposés, que l’« incident » était imputable aux élus FN. Cette inversion accusatoire est proprement scandaleuse. La vidéo parle d’elle-même !

Intervenant à propos de la commande publique, Emmanuel Crenne défendait un amendement (clause Molière) pour limiter l’emploi des travailleurs détachés et répondait aux honteuses attaques de l’élu socialiste Jean-Luc Bergeon en rappelant notamment que les « prédécesseurs des socialistes ont voté les pleins pouvoirs à Pétain ». Madame Delga a alors tout simplement perdu son sang-froid et a voulu censurer brutalement l’élu FN en tentant de lui arracher physiquement le micro.

On savait déjà que Madame Delga ne parvenait pas à contrôler ses troupes. On sait désormais qu’elle ne se contrôle pas elle-même. Peut-elle, dans ces conditions, rester Présidente d’Occitanie ?

 De toutes les manières, des suites judiciaires seront données à cette affaire. Et c’est la justice qui tranchera.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :