Protéger les Français.

Défendre la France.

Cliquez ci-dessus pour voir...

Publié par FN81

Ces dernières semaines plusieurs déclarations et décisions viennent démontrer que le PS a renoncé définitivement à servir le peuple français pour se convertir à l'’internationalisme.

La primaire du parti socialiste a vu l'’aile gauche mondialiste de ce parti prendre logiquement le pouvoir dans la foulée de la déclaration de Vincent PEILLON le soir du premier tour : « nous sommes des internationalistes. »

Lors de ses voeœux, la présidente de la Région Occitanie Carole DELGA a écrit puis assumé en séance plénière sa conception de la nationalité : « il n'’y a pas d’'étranger, il y a seulement des gens qui ne se sont pas encore rencontrés ! »

Et ce n'’est pas Emmanuel MACRON, bouée de sauvetage du PS, qui peut faire illusion quand il déclare : « Il n’y a pas de culture française. Il y a une culture en France. Elle est diverse. » sous une nuée de drapeaux européens dans une réunion publique.

Comment alors s'’étonner du déblocage par l'exécutif régional de près d’'un million d'’euros pour l’'accueil des migrants et le rejet, sous les anathèmes, du voeu déposé par le groupe FN-RBM qui demandait de réserver ces aides aux Français les plus démunis.

Le Front National a choisi de servir en priorité les Français. C'’est pourquoi nous appelons de nos voeux un débat et un choix clair en mai 2017, entre les patriotes et les mondialistes.

Frédéric CABROLIER
Conseiller régional d'Occitanie
(Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées)