Publié par FN81

Nous l’avons déjà écrit. Nos compatriotes restent profondément attachés à leurs communes car elles sont, à leurs yeux, le seul échelon de proximité. Ils connaissent bien leurs maires et leurs élus qui restent proches de leurs préoccupations.

Mais voilà, jour après jour, lentement et sournoisement, des pans entiers des compétences municipales continuent à être transférés vers les agglomérations. La liste s’allonge et le jour est proche où il n’y aura plus rien à transférer. Jusqu’à ce que les communes soient des coquilles vides.

Cette volonté politique de l’hyper concentration, cette volonté de faire disparaître les communes a pour objectif de tuer l’âme des pays, fruit d’une longue et difficile construction. A-t-on demandé l’avis aux Castrais ? Non ! A-t-on demandé l’avis aux Tarnais ? Non ! A-t-on demandé l’avis aux Français ? Encore une fois, Non !

Les représentants de l’agglo ne sont pas élus par le suffrage direct mais issus d’un tripatouillage électoral. Pourtant, nous devrions être habitués. Rappelez-vous ! On nous a déjà imposé une Europe mondialisée malgré un NON massif au référendum, acte de haute trahison envers la démocratie.

Déjà à l’époque le discours était démagogique : grâce à l’Europe moins de chômage et plus de pouvoir d’achat, et blablabla… C’est ainsi qu’ils ont créé une machine infernale pour s’accaparer le pouvoir et les richesses des peuples européens. Aujourd’hui, les mêmes bonimenteurs, ou leurs hologrammes, vous répètent les mêmes mensonges avec l’aide de leurs médias.

La phase finale de cette trahison, préparée de longue date, est la création de méga-régions se substituant aux Etats. La méthode est vieille comme le monde : « diviser pour régner ».

Les élus Front National « Castres Bleu Marine »
Jean-Paul PILOZ, Patrick SAÏS.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :