Protéger les Français.

Défendre la France.

Cliquez ci-dessus pour voir...

Publié par FN81

Le Code général des collectivités territoriales désigne le maire comme le 1er responsable de la sécurité publique.

Gaillac, ville de 15000 habitants en croissance rapide, est confrontée, comme les autres, à la hausse continue de la criminalité sous toutes ses formes.

La réalité est que le temps où il faisait bon vivre en France est terminé, sauf pour les voyous.

A cela s’ajoute la menace permanente d’attentats ou d’agressions de « déséquilibrés » comme à Montauban en janvier dernier ou à Gaillac, en 2003, où une femme a été égorgé en plein jour sur le trottoir.

Il y a peu, la simple présence d’un agent de ville armé de son sifflet suffisait à prévenir la commission d’actes délictueux.

Malheureusement, dans la suite logique des choses, ce même agent risque lui aussi d’être froidement abattu comme la policière municipale de Montrouge en 2015. Il n’y a pas que les policiers, les pompiers sont aussi devenus des victimes potentielles pour les délinquants des quartiers qui leur tendent régulièrement des embuscades.

En résumé, tout ce qui porte un uniforme français est devenu une cible !

« L’Europe du désordre » fait que vos impôts locaux sont de plus en plus sollicités pour assurer votre sécurité et celle de vos biens : en payant pour augmenter le nombre de policiers municipaux, en payant pour améliorer leur formation, en payant pour les armer afin qu’ils puissent se protéger, pour nous protéger.

C’est le choix nécessaire qui nous est imposé, en attendant le retour de la France…

Marie-Christine Boutonnet
Rassemblement Bleu Marine Pour Gaillac

Députée française au Parlement européen