Protéger les Français.

Défendre la France.

Cliquez ci-dessus pour voir...

Publié par FN81

Quand lors du dernier conseil municipal albigeois, il s’est agi de voter pour la création d’un " Conseil pour les droits et devoirs des familles de délinquants " et que nous avons défendu la création d’un Conseil similaire pour l’accompagnement des familles victimes de la délinquance, nous ne pensions pas qu’une de nos élues serait confrontée à une lâche agression à raison de son engagement politique dans un quartier classé en zone de sécurité prioritaire.

Je rappelle que dans ce quartier, il y a 2 ans, un vigile a été laissé pour mort suite à une attaque par une bande de voyous alors qu’il rendait visite à une amie, qu’à proximité de cette zone de non droit où on laisse perdurer un trafic de drogue, des coups de feu ont été tirés il y a un an en plein jour au stade alors que des jeunes s’entraînaient, et dernièrement encore qu'un incendie d’origine criminelle d’une salle de sport l’a rendue inutilisable à la pratique sportive.

Nous déplorons que la parole d’une élue qui n’a eu pour seul tort que de faire ses courses dans ce quartier et de se défendre, soit remise en cause par certains médias parce qu’élue FN au bénéfice d’un voyou au casier judiciaire long comme le bras, sans attendre la fin de l’enquête en cours.

A l’heure où les pompiers albigeois ont reçu des gilets pare-balles et où Albi compte une cinquantaine de " fichés S " pour radicalisation, nous, élus albigeois du Front National, continueront à réclamer l’Etat de droit dans ces quartiers où une minorité de voyous parfaitement connus font régner un ordre qui n’est pas républicain.

Frédéric CABROLIER
Responsable du groupe Albi Bleu Marine
Candidat aux législatives dans la 1ère circonscription du Tarn