La politique du va-t-en guerre Nicolas SARKOZY a très logiquement laissé place à l’angélisme d’une gauche engluée dans ses théories mondialistes du style « bisounours ». Non, le monde n’est pas tout beau, tout gentil… Il est même de plus en plus incertain...

1 2 3 4 > >>